Billet de blog

Déchiffrer votre première fiche salariale : un récapitulatif pratique

Ça y est : vous avez enfin décroché votre premier emploi. Bonne nouvelle pour votre compte en banque ! Que signifient toutefois tous ces termes sur votre fiche de paie ? D’ailleurs, tout s’y trouve-t-il ? Nous vous aidons à parcourir votre fiche salariale.

Décodage de votre fiche salariale : le salaire brut comme base

Votre salaire brut constitue la base de votre fiche salariale. Il se compose de plusieurs parties :

  • salaire pour les prestations normales
  • salaire pour les absences rémunérées (par exemple les vacances et les jours fériés, les jours de maladie ou de repos compensatoire...)
  • indemnités en cas d’heures supplémentaires
  • primes ou bonus
  • avantages en nature
  • commissions
  • indemnité de rupture en cas de licenciement

Décodage de votre fiche salariale : cotisations ONSS

Sur votre salaire brut, l’Office national de sécurité sociale prélève des cotisations. Vous payez ces cotisations ONSS pour contribuer au chômage, aux pensions, à l’assurance maladie et aux allocations familiales dans notre pays.

Voyez-vous un « bonus à l’emploi » ? Vous payez alors moins de cotisations à la sécurité sociale. Vous conservez ainsi un net plus important. Ce bonus diminue au fur et à mesure que vous gagnez davantage.

Une fois les cotisations ONSS déduites de votre salaire brut, vous obtenez votre salaire imposable.

Décodage de votre fiche salariale : salaire imposable

Votre salaire imposable est donc ce qu’il vous reste de votre salaire brut après déduction des cotisations ONSS. Quelquefois, d’autres éléments exonérés d’ONSS s’ajoutent au salaire imposable. Des exemples ? Le double pécule de vacances, le pécule de vacances complémentaire, le salaire garanti en cas de maladie ou d’accident, le remboursement des transports en commun (abonnement social), etc.

loonfiche-ontcijferen

Décodage de votre fiche salariale : précompte professionnel

Sur votre salaire imposable, le fisc prélève encore un précompte professionnel. Combien exactement ? Son montant dépend du salaire que vous percevez, de votre état civil et de votre situation familiale.

Attention : le précompte professionnel représente une avance sur vos impôts. Le décompte définitif est basé sur votre déclaration d’impôts. Si le fisc a prélevé une trop grande partie de votre salaire, il devra alors vous rembourser de l’argent.

Décodage de votre fiche salariale : salaire net

Avez-vous soustrait les cotisations ONSS ainsi que le précompte professionnel de votre salaire brut ? Vous obtenez alors votre salaire net. Ou presque. Il est en effet probable que votre employeur doive encore procéder à une série de retenues.

Recevez-vous par exemple des chèques-repas ? En tant que travailleur, vous devez alors payer au minimum 1,09 euro par chèque. En outre, d’autres avantages extralégaux tels qu’un ordinateur portable ou une voiture de société sont déduits de votre salaire.

Recevez des conseils de carrière dans votre boîte à lettres